Mariés au premier regard 2022 : friendzone, grosses larmes, soeur qui s'incruste... Le récap en tweets de l'épisode 4

·1 min de lecture

Après une semaine d'absence, Mariés au premier regard 2022 était de retour sur M6 ce lundi 18 avril. Dans cet épisode 4, fin du suspense, on a enfin vu Emilie dire "oui" à Frédérick ! Les internautes ont d'ailleurs été très touchés lorsque le jeune marié a raconté l'histoire de sa petite fille, Ambre, à sa femme.

Mais, celle qui a imposé la présence de sa fille à la production a aussi énervé les fans. En effet, selon eux, Emilie parle trop de sa fille et ne donne pas assez d'attentions à son mari. Certains pensent même qu'elle a plus participé à l'émission pour trouver un père qu'un mari...

Les malheurs d'Axel

La galère continue pour Axel ! Après l'échec total de la cérémonie et la gênance de la fête, on a enfin pu assister à la lune de miel. Et malheureusement pour le jeune marié... encore un malaise lors de la nuit de noces ! Il a carrément été viré de sa chambre par sa femme qui ne souhaitait pas dormir avec lui. Ça, à la limite, on peut comprendre puisqu'ils ne se connaissent que depuis quelques heures... Mais Caroline n'a même pas voulu passer un peu de temps avec lui pour discuter ! Beaucoup d'internautes se sont montrés choqués par l'attitude de la maitresse de 18 chiens et conseillent à Axel de fuir rapidement !

Les twittos n'oublient pas la soeur de Bruno

Alors qu'Alicia et Bruno, dont le mariage a été une franche réussite, vivent leur meilleure vie...

Lire la suite


À lire aussi

Mélodie (Mariés au premier regard 2020) en deuil, sa soeur est morte juste après le tournage
Mélodie (Mariés au premier regard) : sa soeur malade interdite de venir au mariage ? La prod répond
Mélodie (Mariés au premier regard 2020) en larmes parce qu'Adrien divorce : les twittos savourent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles