"Marchepied du FN", "dangereux", "immature"… Le réquisitoire de Benoît Hamon contre Emmanuel Macron

franceinfo

L'attaque a duré plusieurs minutes. Invité de

"L'Emission politique" sur France 2, jeudi 9 mars, Benoît Hamon s'en est longuement pris à son adversaire Emmanuel Macron, estimant que "partout où des programmes" comme celui de l'ancien ministre de l'Economie ont été appliqués, "l'extrême droite a prospéré". "Aujourd'hui, je considère que le projet d'Emmanuel Macron est le marchepied du Front national", a insisté le candidat socialiste.

"Je pense que son projet est dangereux"

"Je ne crois pas Emmanuel Macron prêt à affronter les grands défis qui seront ceux du chef de l'Etat face à la question européenne, face à monsieur Trump, face à monsieur Poutine, et face, surtout, à son propre peuple, a poursuivi Benoît Hamon. Moi, je n'accepte plus qu'à la fin, ceux qui payent le prix de ces politiques qui se tournent toujours vers les mêmes, sont toujours inspirées par les mêmes, qui consistent à penser que plus les riches seront riches, par ruissellement, ceux qui sont en bas de l'échelle sociale iront gober quelques gouttes. Eh bien plus personne ne gobe quoi que ce soit en bas !"

"Parce que je suis socialiste et que je crois dans la promesse sociale, je pense que son projet est dangereux, a encore attaqué Benoît Hamon à propos d'Emmanuel Macron. Et parce que je suis démocrate, je me mets à distance de ceux qui, dans une position messianique et christique, pensent qu'ils détiennent la solution. Je vais vous dire : je trouve ça très immature de sa part."

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. Assiduité des députés : des cartons rouges et un bonnet d'âne
VIDEO. Regards citoyens, le site qui scanne l'activité de nos députés
Présidentielle : après avoir dénoncé le "gâchis" de la candidature Fillon, Juppé lui accorde son parrainage
Corbeil-Essonnes : votation citoyenne sur l'adoption ou non d'une avenue Serge Dassault dans la commune
"L'Emission politique". Invité : Benoît Hamon

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages