« On marche sur la tête ! » : Christophe Beaugrand pousse un énorme coup de gueule

·1 min de lecture

S’il est connu sur le petit écran français, auparavant aux commandes de divertissements à l’instar de Secret Story, puis Ninja Warrior, Christophe Beaugrand anime aussi la matinale de LCI, chaque week-end. Dans Le Brunch, l’animateur de 44 ans aborde de nombreux sujets de société. Comme il le fait également sur les réseaux sociaux, où il attire régulièrement l’attention de sa communauté sur de nombreuses thématiques. Et c’est avec ce même engagement que Christophe Beaugrand a tenu à pousser un coup de gueule, ce dimanche 14 février sur LCI. En cause : une association qui distribue des repas chauds aux SDF aurait été dispersée par la police en pleine distribution, « pour non-respect du couvre-feu » a expliqué Christophe Beaugrand.

« Ils étaient en train de donner à manger, ils avaient simplement dépassé l’horaire du couvre-feu. Précisons qu’à Paris il fait -10 degrés le soir en ce moment, il fait un froid glacial », a déclaré le mari de Ghislain Guérin sur le plateau de LCI, contenant difficilement sa colère. Contactée par la chaîne, Julia Lemaire, membre de l’association mise en cause, est revenue sur le déroulé des faits expliquant pourquoi l’horaire du couvre-feu avait été dépassé. « On a des attestations, on a légalement le droit de distribuer ces repas », a-t-elle précisé.

Face à ce récit, Christophe Beaugrand s’est montré excédé : « Que je comprenne bien : on demande à ces sans abris de rentrer chez eux alors que par définition ils n’ont pas de chez eux ? Enfin on marche sur (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Shy'm publie un rare (et surprenant) cliché du père de son fils pour la Saint-Valentin
Une mère de famille sauvagement agressée par son voisin : plusieurs célébrités lui apportent leur soutien
Julien Doré « peut-être nu » : de passage à la radio, le chanteur fait grimper la température
Mort de Faustine Nogherotto à 31 ans : ces tristes raisons qui l'ont poussée à avoir recours à l'euthanasie
Hélène de Fougerolles en larmes : ses bouleversantes confidences sur sa fille autiste