« Marche des libertés » : Les gauches politiques, syndicales et associatives défilent dans toute la France

·1 min de lecture

MANIFESTATION - La préparation a été laborieuse mais renforcée par l'actualité récente

Le 5 mai, plusieurs figures de la gauche politique, syndicale et culturelle appelaient dans une tribune publiée dans Libération à une «marche des libertés» pour « dire non à l’ extrême droite ». Ce sera chose faite ce week-end dans de nombreuses villes de France où des défilés sont prévus samedi. Cette « marche », bien différente des événements dominés par les syndicats, se veut un événement de grande ampleur.

Mais le casting politique sera dispersé. L’Insoumis Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon (Générations) et l’écologiste Julien Bayou devraient participer à Paris. Le chef des communistes Fabien Roussel sera à Lille, le socialiste Olivier Faure en PACA, tandis que l’eurodéputé EELV Yannick Jadot participera à un autre événement.

Un long accouchement

Signe que l’accouchement de cette « marche » a été long et complexe : le processus a débuté à l’automne 2020, raconte le député LFI Eric Coquerel, co-initiateur avec le porte-parole de Générations Thomas Portes. L’opposition au projet de loi sécurité globale, et en particu(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Régionales en Pays-de-la-Loire : La région basculerait à gauche, selon un nouveau sondage
Présidentielle 2022 : Jean-Luc Mélenchon « ne peut pas être celui qui rassemble la gauche », estime Faure
Présidentielle 2022 : Eric Piolle et Benoit Hamon réclament une union à gauche