Marche des Fiertés : près de 400 arrestations lors de la Pride d'Istanbul

© EMRAH OPRUKCU / NURPHOTO / NURPHOTO VIA AFP

Avant même le début du rassemblement, la police antiémeutes a effectué une descente musclée dans les cafés et les rues du quartier de Cihangir, autour de l'emblématique place Taksim, arrêtant les personnes qui s'y trouvaient. Selon le comptage des organisateurs de la marche, près de 400 personnes ont au total été appréhendées en plusieurs vagues.

La police turque a une nouvelle fois fondu dimanche sur la Marche des Fiertés LGBTQ+ à Istanbul, interdite par les autorités, interpellant sans ménagement près de 400 personnes, militants et journalistes, dont un photographe de l'AFP. Avant même le début du rassemblement, la police antiémeutes a effectué une descente musclée dans les cafés et les rues du quartier de Cihangir, autour de l'emblématique place Taksim, arrêtant les personnes qui s'y trouvaient, a constaté l'AFP. "373 personnes ont été arrêtées. Toutes (...) avaient été libérées au matin du 27 juin", a indiqué l'association turque de défense des droits LGBTQ+ Kaos GL.

>> LIRE AUSSI - À Paris, les militants ont célébré le retour de la marche des fiertés après deux ans d'absence

Certaines, dont le photographe de l'AFP Bülent Kilic, ont été relâchées peu avant 23 heures (20 heures GMT), plus de six heures après leur interpellation. Mais la plupart des personnes interpellées étaient toujours aux mains de la police, selon les organisateurs de la marche et l'association de défense des droits LGBTQ+, Kaos LG. Douze personnes ont été également arrêtées dans la ville d'Izmir (ouest), selon Kaos LG. Comme chaque année désormais, la Marche des Fiertés avait été interdite par le gouverneur de la ville, mais des centaines de manifestants brandissant des drapeaux arc-en-ciel se sont rassemblés dans les rues adjacentes à la place Taksim, entièrement fermée au public.

"L'avenir est queer"

Scandant "L'avenir est queer !", ...

Lire la suite sur Europe 1

VIDÉO - Brésil : à quatre mois de l'élection présidentielle, la marche LGBTQI+ appelle à voter "avec fierté"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles