Marche contre l’islamophobie : Le PCF appelle bien à manifester dimanche

20 Minutes avec AFP

ROUGE - Fabien Roussel, le secrétaire national du parti, n’avait pourtant pas signé l’appel dans « Libération »

« Il devient d’extrême urgence de dire stop » : le PCF a appelé ce vendredi à manifester dimanche contre l’islamophobie, malgré les réserves de son secrétaire national Fabien Roussel qui n’avait pas signé l’appel, mal à l’aise avec le mot d’ordre. Les termes utilisés et l’identité de certains initiateurs soupçonnés d’être proches de l’islam politique ont conduit une partie de la gauche à ne pas s’associer à l’appel publié dans Libération, comme le Parti socialiste, et une autre à relativiser son soutien initial, comme l’eurodéputé EELV Yannick Jadot et le député LFI François Ruffin.

Côté communiste, si le porte-parole Ian Brossat était signataire de la tribune, ce n’était pas le cas du patron, Fabien Roussel, qui a dit mercredi trouver « réducteur » le terme « islamophobie ». Mais vendredi, le PCF a appelé dans un communiqué à manifester « partout en France » pour s'« opposer massivement au racisme antimusulman, à l’antisémitisme, à toutes les manifestations de discrimination, à toutes les incitations à la haine religieuse ».

David Cormand (EELV) droit dans ses bottes

« La déclaration, faite pour les nôtres, a pour but de dissiper tout malaise », indique l’entourage de Fabien Roussel, qui assure : « L’engagement du parti est total sur ce sujet ».

Chez Europe Écologie-Les Verts, le secrétaire national David Cormand a dit sur Public Sénat assumer « bien sûr » sa signature. Rappelant la présence de Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, au rassemblement contre l’antisémitisme du printemps 2018 après le meurtre de Mireille Knoll, il a fait valoir que(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Polémique sur le voile : « L’exigence de dévoilement n’est qu’un prétexte à l’expression d’un racisme qui fait ciment social »
Polémique sur le port du voile : La proposition de loi LR sur les sorties scolaires examinée par le Sénat
Appel à manifester le 10 novembre pour dire «Stop à l'islamophobie»