Marche blanche en hommage à Delphine Jubillar, disparue il y a un an

Un an après la disparition de Delphine Jubillar, dont le mari est soupçonné de l'avoir tuée, la colère et l'émotion étaient palpables dimanche à la marche blanche à Cagnac-les-Mines (Tarn) qui a réuni près de 300 proches et anonymes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles