Marche arrière : Facebook ne bannit plus les théories sur un Covid fabriqué en laboratoire

·1 min de lecture

Facebook ne censure plus la publication de théories affirmant que le Covid-19 a été créé par l'homme. Longtemps qualifiée de complotiste, l’hypothèse d'un accident de laboratoire en Chine n’est désormais plus écartée par d’éminents scientifiques.

Ce mercredi 26 avril, Facebook a annoncé qu’il ne censurerait plus " les allégations sur le fait que le Covid-19 a été créé par l'homme ou a été fabriqué ". Une décision prise " à la lumière des investigations en cours sur les origines du Covid-19 et en consultation avec les experts de la santé ".La société, qui compte 3,45 milliards d'inscrits sur au moins une de ses quatre plateformes (Facebook, Instagram, Messenger, WhatsApp) corrige ses précédentes règles sur la désinformation à propos de l’épidémie de Covid-19.Elles prévoyaient jusqu'à présent d'interdire les théories suggérant que le virus avait une origine humaine, au même titre que les allégations sur la prétendue inefficacité des vaccins ou sur leur caractère soi-disant toxique et dangereux.Malgré ce revers, Facebook assure continuer à " travailler avec les experts pour suivre l'évolution de la nature de la pandémie et nous mettons régulièrement à jour nos politiques à mesure que de nouveaux faits et tendances apparaissent ".Une leçon d’humilitéMi-mai, Marianne racontait comment " qualifiée de complotiste lorsqu’elle a émergé fin 2019, alors que le coronavirus se répandait comme une traînée de poudre, la théorie selon laquelle le virus aurait fuité d’un laboratoire...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Des collectifs LGBT jugent la marche des fiertés "trop blanche"… et trop policière

Bob Dylan fête ses 80 ans : ses 5 chansons les plus marquantes

"L’Italie est au cœur d’un marché de dupes qui permet d’imposer les réformes structurelles"

Quand le Rassemblement national fait son marché : top 5 des meilleures emplettes

Zemmour sur TikTok : "Pour recycler ses punchlines, ça peut marcher"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles