"En marche, ça marche" : une chanteuse décide de soutenir Emmanuel Macron en musique

franceinfo
"En marche, ça marche" : une chanteuse décide de soutenir Emmanuel Macron en musique

"En marche, ça marche, car tous ensemble, on rêve en marche. En marche pour la France." Le clip de la chanson En marche, ça marche a été publié le samedi 8 avril par la chanteuse GingerL. Depuis, les internautes se posent la question : les équipes d'Emmanuel Macron sont-elles derrière cette vidéo ? "Elle n'est pas du tout liée au mouvement et ses équipes. C'est une initiative strictement personnelle", répond GingerL à franceinfo.

"C'était tout à fait spontané. J'ai écoute Emmanuel Macron, j'ai trouvé que son mouvement avait une énergie assez incroyable et j'ai eu envie d'apporter ma contribution modeste, dans le secteur du divertissement", explique GingerL, qui soutient le candidat d'En marche ! "depuis quelques mois".


Elle n'en est pas à sa première vidéo. GingerL a déjà publié six clips sur sa chaîne YouTube. Pour la Coupe du monde de foot de 2014, elle avait également profité de l'actualité pour publier French Girl, "un hymne à la France". "Quand il y a des événements forts d'actualité, j'aime bien y relier mon travail, être engagée dans des mouvements", raconte GingerL.

Cette fois-ci, elle espère "détendre l'atmosphère autour de la campagne". "La situation est trop tendue. On a besoin de rire, de s'amuser", défend-elle. Elle décrit une "bonne ambiance" pendant le tournage du clip. "On a fait ça vite fait, en une semaine. On a beaucoup rigolé. Et puis, chanter en voiture, c'est communicatif", expose la chanteuse, qui ne veut pas troubler la communication des équipes d'En marche ! : "Je ne veux pas gêner le travail qu'ils font depuis des mois."

Les internautes perplexes

La vidéo a été vue 70 000 fois, quatre jours après sa publication. Sur les réseaux sociaux, les réactions sont également nombreuses, certains jugeant la vidéo embarrassante, d'autres la comparant au lipdub réalisé en (...) Lire la suite sur Francetv info

Emmanuel Macron : à Pau pour fidéliser l'électorat du centre-droit
Présidentielle : vague de popularité pour Philippe Poutou
Hamon : opération séduction en banlieue
VIDEO. Mélenchon à ses partisans : si Fillon, Macron ou Le Pen est élu, "vous allez cracher du sang"
François Hollande met en garde contre "le péril Jean-Luc Mélenchon"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages