Marchande de secrets people et politiques révélations sur Mimi Marchand, L'Obs (s') envoie Macron chez les psys ; Philippe de Villiers et François Bayrou amis déçus du Président ; Maroc le roi divorcé s'éclate sur Instagram

Gilles Klein
Marchande de secrets people et politiques révélations sur Mimi Marchand, L'Obs (s') envoie Macron chez les psys ; Philippe de Villiers et François Bayrou amis déçus du Président ; Maroc le roi divorcé s'éclate sur Instagram

Et aussi : Amazon va-t-il dévorer l’édition ? et l'innovation française dans le monde

Trois Unes consacrées à Macron : L'Express, L'Obs, Le Point ne voient que lui.

La sulfureuse Mimi Marchand 

"De Benalla à Aznavour" " tour à tour garagiste, épouse de braqueur, patronne de boîtes de nuit pour filles, reine des paparazzi et désormais conseillère des Macron" "Mimi Marchand rencontre chaque jeudi matin le cabinet de la première dame dans l'aile gauche de l'Élysée et claque la bise au « patron »." Le Point évoque la biographie de Mimi Marchand écrite par un trio qui comprend deux journalistes dont un du Point : " Une belle revanche pour celle qui est passée plusieurs fois par la case prison ou les gardes à vue. Lorsque, en juillet, Le Monde interviewe Alexandre Benalla après l'éclatement de l'affaire, c'est encore elle qui est là en arrière-fond, tout à fait par hasard, jure-t-elle. Et c'est toujours elle qui, à 71 ans, est omniprésente aux funérailles de Charles Aznavour, à la fois aux Invalides et aux obsèques privées à la cathédrale arménienne de Paris, où elle accueille les invités."

 

Macron vu par 6 psychanalystes

 

De son côté, l'Obs a choisi d'envoyer "Macron chez le psy" (8 pages) : "Il a épousé sa prof et tué François Hollande !  Question Oedipe, Emmanuel Macron est un sacré client pour le divan. Transgressif et ambivalent à souhait, le jeune président de la République, qui s'est érigé en totem bousculant les tabous, a de quoi fasciner les analystes de toutes les chapelles."

"Après les échecs de Sarkozy et de Hollande, les Français, en mal de compensation, ont voulu croire à un homme providentiel. (...)lire la suite sur Atlantico
Il a bénéficié d'un coup de foudre qui, par définition, ne pouvait qu'être éphémère." pense Boris Cyrulnik.

Aux yeux de Serge Hefez, "Il est convaincu de ses qualités, de sa supériorité. (...) Son principal (...)