Les marchés s'organisent face aux règles du confinement

Devant chaque étal, il y a des recommandations. Les vendeurs sur les marchés doivent continuer à travailler. Mais comment ? "Devant chaque étal, une affichette, et deux règles destinées aux clients. La première : ne pas toucher les produits. La seconde, respecter les distances de sécurité", explique la journaliste Maëva Damoy, en direct du marché Saint-Charles dans le 15e arrondissement de Paris.

Il reste un danger "Les commerçants ont placé des caissettes à un mètre de distance les unes des autres. Et pour se protéger eux-mêmes et leur clientèle, des barrières de cellophane devant les étals. Le danger, nous disent-ils, c’est l’échange de monnaie. Ils ont des gants, mais pas assez pour en changer à chaque transaction, et la plupart d’entre eux n’a plus de gel hydroalcoolique", concède Maëva Damoy.