Marchés : les dernières courses pour le repas du réveillon

Huîtres, crevettes, ou encore pinces de tourteaux. Un poissonnier doit encore préparer une soixantaine de plateaux de Noël. Depuis dimanche 22 décembre, l'équipe accumule les heures supplémentaires dans un seul but : sublimer les produits de la mer. De l'autre côté des halles, un volailler barde de lard l'un de ses derniers chapons. "Les produits comme ça, on en fait qu'une fois par an", explique Rémy Fourchon. Sur son étale se trouvent des recettes taillées pour les fêtes. Il est 8 heures du matin, mardi 24 décembre, quand les traditionnels clients de dernière minute se pressent dans les allées.

156 euros pour les repas de Noël en moyenne Un amateur de bonnes tables a décidé de se faire plaisir. Quitte à se restreindre le reste de l'année. "On a travaillé dur toute l'année et là c'est un temps où tout le monde s'arrête un peu et se fait plaisir. On a mis un peu d'argent de côté et on essaye de trouver des bons produits", souligne Yannick Ainduch. Pour terminer son repas, le père de famille mise sur les fruits exotiques. En moyenne, les Français dépensent 156 euros pour leur repas de Noël.