Marché de Noël de Strasbourg : après les menaces de l'Etat, les règles sanitaires renforcées

·1 min de lecture

Cinq jours après l'ouverture du marché de Noël de Strasbourg, c'est déjà la pagaille sur le plan sanitaire. Les gestes barrières ne sont pas suffisamment respectés et la Préfète du Bas-Rhin est en colère. Elle a donc convoqué mardi soir une réunion avec la mairie à l'issue de laquelle elle a annoncé de nouvelle mesures sanitaires. Car si sur le papier les règles étaient claires : masque obligatoire sur tout le marché de Noël et zones délimitées pour manger et boire, peu de visiteurs respectaient ces mesures, déplore la préfète du Bas-Rhin Josiane Chevalier.

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : pourquoi l'exécutif redoute l'arrivée du variant Omicron

"J’ai pu moi-même constater que devant certains chalets, les personnes étaient agglutinées donc tout à fait le contraire de ce qu’il faut faire. Il faut vraiment que les gens comprennent les règles pour maintenir le marché de Noël", a-t-elle déploré sur Europe 1. Elle a donc décidé de serrer la vis mardi soir pour les deux millions de visiteurs du marché de Noël de Strasbourg. Le pass sanitaire devient en effet obligatoire pour entrer sur les deux places principales de la ville, à savoir Broglie et Kléber, qui seront donc fermées par des barrières. De nouvelles zones de restauration avec pass sanitaire vont également être ajoutées et elles seront mieux indiquées puisque peu de visiteurs s'y rendaient jusqu'à maintenant.

Des sanctions pour commerçants et visiteurs

Plus facile à dire qu’à faire pour Sassi Ben Mourdi, vendeur de bretzels...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles