Marché de Noël de Strasbourg : après l'annulation, des habitants déçus et des forains inquiets

·1 min de lecture

Pour beaucoup de Strasbourgeois, les fêtes de Noël n'auront pas la même saveur cette année. En raison du rebond de l'épidémie de coronavirus, la maire de la ville Jeanne Barseghian a annoncé jeudi que la ville renonçait à son marché de Noël traditionnel, en supprimant les 300 chalets habituels. Les animations seront toutefois maintenues, tout comme les traditionnelles illuminations. Dans les rues de la "capitale de Noël", les sentiments sont partagés, entre déception relative chez les habitants, et inquiétude des forains face aux conséquences financières de cette décision. 

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 23 octobre

"Est ce qu'il y aura des lumières à Strasbourg ?", interroge Élise, inquiète. Si la petite Strasbourgeoise est rassurée par la réponse positive, sa grand-mère, elle, fait tout de même part de sa déception. "C'est déjà pas mal qu'il y ait des illuminations et le sapin. Et on pourra se promener", reconnaît-elle au micro d'Europe 1. Mais, ajoute-t-elle, "les artisans, les stands, l'ambiance, manqueront quand même. Tous ces petits plus, les gâteaux de Noël, tout ce qui fait la fête chez nous, en Alsace". 

"On va bloquer la ville", prévient un forain

La fête... et le chiffre d’affaire des artisans, hôteliers et autres forains. Chez eux, c'est l'inquiétude qui domine, comme pour Sassi Ben Mourdi, dont la famille est présente au marché de Noël de Strasbourg depuis quatre générations. "On va bloquer la ville. On va faire tout...


Lire la suite sur Europe1