Le marché automobile allemand attendu en baisse de 6,2% en 2020

LE MARCHÉ AUTOMOBILE ALLEMAND ATTENDU EN BAISSE DE 6,2% EN 2020

FRANCFORT/BERLIN (Reuters) - Les ventes de voitures neuves en Allemagne devraient baisser de 6,2% l'an prochain, malgré un bond attendu pour les véhicules électriques, a déclaré mercredi la fédération des importateurs automobiles allemands (VDIK).

Les ventes de voitures électriques devraient s'envoler de 60% à au moins 160.000 unités en 2020 en Allemagne mais le marché du neuf, dans sa globalité, devrait tomber à 3,35 millions de voitures, prédit la VDIK.

Les ventes de voitures devraient progresser de 4% à 3,57 millions d'unités cette année, leur plus haut niveau depuis 2009, sur le premier marché automobile d'Europe.

Au niveau mondial, la fédération automobile d'Allemagne (VDA) s'attend en revanche à ce que les ventes automobiles subissent cette année leur plus forte contraction depuis la crise financière de 2007-2009 avec un recul estimé à 5%.

Cette tendance devrait entraîner de nouvelles suppressions d'emplois dans le secteur en 2020, a dit la VDA mercredi.

"L'utilisation des capacités baisse, les contrats de travail temporaires ne sont pas renouvelés, les contrats de courte durée subventionnés par l'Etat sont en hausse", a déclaré le président de la VDA, Bernhard Mattes, qui s'attend à une nouvelle baisse du nombre de CDI dans les usines automobiles.

"Pour 2019, nous anticipons déjà une baisse (de l'emploi) sur l'année, cette tendance va empirer en 2020", a-t-il dit.

Les trois grandes marques allemandes de voitures haut de gamme, Audi (groupe Volkswagen), BMW et Daimler, ont tour à tour annoncé la semaine dernière d'importantes mesures d'économies qui devraient se traduire par la suppression de milliers d'emplois dans les années à venir.


(Vera Eckert à Francfort et Michael Nienaber à Berlin; version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)