« Le marché est à la cuisine ce que les préliminaires sont à l’amour »

Par Thomas Bourgeois-Muller
·1 min de lecture
Pour cette seconde partie de l'épisode numéro 9 du « Point des idées », diffusé tous les dimanches à 14 heures sur LCI, Sonia Chironi et Étienne Gernelle accueillent Pascal Picq, paléoanthropologue, conférencier et auteur de « Et l'évolution créa la femme » (éd. Odile Jacob) ainsi que Guy Savoy, chef 3 étoiles et auteur de « Soupes de printemps » (éd. Herscher).
Pour cette seconde partie de l'épisode numéro 9 du « Point des idées », diffusé tous les dimanches à 14 heures sur LCI, Sonia Chironi et Étienne Gernelle accueillent Pascal Picq, paléoanthropologue, conférencier et auteur de « Et l'évolution créa la femme » (éd. Odile Jacob) ainsi que Guy Savoy, chef 3 étoiles et auteur de « Soupes de printemps » (éd. Herscher).

Et si le vrai choc des civilisations passait par nos assiettes ? La fermeture des restaurants, en raison de la pandémie de Covid-19, est évidemment un sujet économique, mais encore ? « Les cafés font l'Europe », disait George Steiner. Le bouleversement ne serait-il donc pas plus profond au vu de l'histoire humaine et de son savoir ancestral de la « réception » ? Même Sapiens savait « recevoir » : « Il n'y a pas une seule population humaine qui n'a pas des cycles de rencontres, d'échanges. [?] Et il y a toujours un repas », explique Pascal Picq, célèbre paléoanthropologue, invité du Point des idées ce dimanche sur LCI.

Il va même plus loin : « La nourriture ce n'est pas que se nourrir, même pour les chimpanzés », dont il souligne le grand nombre de ressemblances avec l'être humain, notamment sur son intérêt commun pour « l'acte social » de la chasse et sur le goût partagé du « partage » lors de repas entre convives.

Le repas est au c?ur de l'organisation sociale.

Un autre expert des relations sociales, avec une grille d'analyse bien plus réduite et contemporaine, Guy Savoy, deuxième invité en plateau, insiste lui aussi sur ce que représente le restaurant : « Le dernier lieu civilisé de la planète », selon lui. Le chef triplement étoilé ajoute : « Citez-moi un autre lieu où, passé la porte, vous vous laissez porter, pas pour un bien-être, mais pour un mieux-être. » Mais maintenant que les restaurants sont fermés et ne proposent plus que du service en « click an [...] Lire la suite