Marcel Proust était jaloux de la vie sexuelle de ses voisins

Diane Frances
Marcel Proust était jaloux de la vie sexuelle de ses voisins

CULTURE - "Longtemps, je me suis couché de bonne heure", écrivait Marcel Proust dans l'incipit de son célèbre roman "À la recherche du temps perdu". Du temps, il devait en mettre avant de trouver le sommeil.

C'est ce que semble indiquer une des huit lettres qui seront vendues lors d'enchères le 26 avril prochain, comme le signale le site ActuaLitté. Installé dans un appartement de la rue Laurent-Pichat que lui sous-loue l'actrice Réjane, Proust est fréquemment dérangé par les bruyants ébats sexuels de ses voisins.

Il les évoque sans détour dans une missive adressée au fils de sa propriétaire, Jacques Porel, le 15 juillet 1919:

"Les voisins dont me sépare la cloison font d'autre part l'amour tous les deux jours avec une frénésie dont je suis jaloux. Quand je pense que pour moi cette sensation est plus faible que celle de boire un verre de bière fraîche, j'envie ces gens qui peuvent pousser des cris tels que la première fois j'ai cru à un assassinat. Mais bien vite le cri de la femme repris une octave plus bas par l'homme, m'a rassuré sur ce qui se passait. [...] Je serais désolé que Madame votre mère m'attribuât tout ce boucan, qui doit être entendu jusqu'à des distances aussi grandes que ce cri des baleines amoureuses que Michelet montre dressées comme les deux tours de Notre-Dame. [...] Je vous prie réhabilitez-moi auprès de Madame votre mère pour l'amour et pour le piano. Je ne connais que l'asthme."

Le document original, comportant également une partie sur la sévère critique de Fernand Vandérem à l'égard de "Du côté de chez Swann", sera cédé à partir de 6000 euros.

Lire aussi :

Un chercheur pense avoir découvert les premières images filmées de Marcel Proust

Lettre de Marcel Proust à Emile Henriot: "Je crois que tout art véritable est classique"

Madeleine de Proust: d'après des manuscrits, elle aurait pu être du pain grillé ou une biscotte

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins,...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages