Marc Lavoine se lâche sur Vianney : « Il casse les c***lles »

·1 min de lecture

Les tournages de The Voice ne sont pas de tout repos. Pour les candidats, les jurés, mais aussi… les mécaniciens. Comme l’a rappelé Marc Lavoine dans l'émission On refait la télé, sur RTL samedi 27 mars, son collègue Vianney a donné du fil à retordre aux équipes en charge du fonctionnement des célèbres fauteuils rouges pivotants : il en a cassé deux au cours des auditions à l’aveugle. « C’est un surdoué, résume en riant le chanteur des Yeux revolver, donc il casse les c***lles et aussi il casse des fauteuils. »

À en croire Marc Lavoine, le jeune chanteur, qui officie pour sa première saison en tant que juré du célèbre télé-crochet de TF1 est quasiment hyperactif, dans tous les aspects de sa vie. Face au journaliste Éric Dussart, toujours en quête d'anecdotes de tournage, il a expliqué que l’interprète de Beau-papa « va très, très vite ». « Quand on dîne parfois ensemble, il bouffe, il reste deux secondes assis, puis il se lève », relate-t-il, se levant dans le studio de radio pour l’imiter. Comme s'il parlait d'un enfant dissipé à table, il a continué, taquin : « Il prend son truc, il vient manger à côté de toi, il n’arrête pas de faire le tour de la table. »

Toute cette énergie serait, selon lui, liée au fait que Vianney a un très haut « quotient intellectuel ». Et le chanteur de 58 ans de constater que de ce fait, les gens ayant ce haut potentiel sont « embêtants parce qu’ils s’ennuient très vite et donc il faut qu’ils cassent quelque chose ». Vianney avait lui-même reconnu, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Samuel Étienne : "le mouton noir de sa famille" désormais star sur Twitch
Elizabeth II bientôt 95 ans : les préparatifs ont débuté... et il y a de quoi renflouer les caisses
Audrey Pulvar sur son père pédophile : « Il a aussi fait des choses bien »
"Je recevais des lettres d'insultes" : Line Renaud revient sur son dur combat pour "la cause de sa vie"
Eurovision 2021 : bouleversements, colère et crise sanitaire... Un pays disqualifié, un autre se retire