Marc Dutroux enquête sur des meurtres non élucidés pour s’occuper en prison

Marc Dutroux enquête sur des meurtres en prison - REUTERS (REUTERS)

Condamné à perpétuité pour meurtres et viols sur mineurs, Marc Dutroux occuperait son temps à enquêter sur des meurtres non élucidés. Certains d’entre eux seraient même en lien avec des affaires dans lesquelles il est impliqué.

Étonnant passe-temps pour un meurtrier condamné à perpétuité. Le tristement célèbre Marc Dutroux passerait une partie de son séjour en prison à enquêter sur des meurtres non élucidés, rapporte le site 7sur7.be. Reconnu coupable de meurtres et de viols sur mineurs, celui qui a été surnommé "le monstre de Charleroi" enquêterait sur une quarantaine de crimes dont certains seraient liés à ses propres affaires.

Personne en Europe n’ignore le nom de Marc Dutroux. Éternellement associé à l’une des plus sordides affaires de meurtres et de pédophilie ayant eu lieu en Belgique, il a fait la une des journaux pendant des mois, voire des années. Et pour cause, l’homme a notamment été condamné à perpétuité pour l’enlèvement, la séquestration et le viol de six fillettes et jeunes filles en 1995 et 1996, ainsi que pour la mort de quatre de ses victimes. Deux ont été assassinées tandis que les deux autres sont mortes affamées.

Une liste de 40 meurtres

Désormais enfermé entre quatre murs, le pédocriminel se serait toutefois trouvé une occupation plutôt surprenante. Selon son avocat, Maître Dayez, il mènerait ainsi des recherches sur des meurtres non résolus : "Il a dressé une liste d'une quarantaine de meurtres et de morts suspectes en Belgique et a fait des liens avec le réseau dont il n'était qu'une petite partie".

Au cours de l’enquête et du procès qui a mené Marc Dutroux en prison, celui-ci avait notamment évoqué l’existence d’un réseau pour lequel il aurait travaillé et dont il n’aurait été qu’un rouage. L’existence d’une telle organisation n’a pas été prouvée à ce jour. Il ferait également des liens entre ses propres affaires et la bande dite des tueries du Brabant, une série de braquages sanglants ayant eu lieu en Belgique dans les années 1980.

Toujours selon l’avocat du criminel, la police aurait tout intérêt à se pencher sur les pistes explorées par son client. D’après nos confrères de 7sur7.be, cela aurait d’ailleurs été le cas mais sans grand résultat.

VIDÉO - Pédophilie : l'Église admet sa responsabilité institutionnelle et la "dimension systémique" de ses crimes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles