Maracineanu, Médard... les sportifs en difficulté aux élections législatives

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Roxana Maracineanu - AFP
Roxana Maracineanu - AFP

La danse plus fort que le sport à l’Assemblée nationale ? Rachel Keke, la femme de chambre connue pour la grève menée contre l'Hôtel Ibis des Batignolles à Paris, n’est pas danseuse. Mais la candidate de la Nupes (Nouvelle union populaire, écologique et sociale) dans la 7e circonscription du Val-de-Marne a promis de danser dans l’hémicycle si elle bat Roxana Maracineanu, ancienne championne de natation et ministre déléguée des Sports dimanche prochain au second tour. Et elle peut y croire.

A l’image de la championne du monde de natation en 200m dos, les rares anciens sportifs, ils n'étaient que deux en lice, qui briguent un mandat de député n’ont pas été à la fête. La candidate "Ensemble" (majorité présidentielle) a recueilli 23,77% des suffrages. Elle est devancée par Rachel Keke (35,7%) et peut craindre une défaite le week-end prochain. "Le second tour débute. Je veux rassembler tous les citoyens qui croient en une France forte et unie, en l’Europe, qui veulent le progrès et la justice sociale, a tweeté la compétitrice ce lundi. J’ai toujours combattu les extrêmes. J’appelle donc tous ceux qui ne veulent pas de la gauche radicale à me rejoindre."

Débuts en politique ratés pour Médard

Si on ne peut pas encore parler d’échec pour Roxana Maracineanu, c’est le cas en revanche pour Maxime Médard. A 35 ans, le rugbyman international du Stade Toulousain (63 sélections) et futur retraité était candidat suppléant de Laurence Arribagé, l'adjointe au maire de Toulouse, dans la 3eme circonscription de Haute-Garonne. Mais la candidate Les Républicains ne participera pas au second tour. Avec seulement 16,10% des voix, elle réalise un score insuffisant et assistera impuissante au duel entre Agathe Roby (NUPES) et Corinne Vignon (Ensemble). Maxime Médard tentera de se consoler avec le Stade Toulousain, lancé dans une nouvelle quête de Bouclier de Brennus. Ce serait le sixième et dernier pour l'arrière toulousain, futur retraité.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles