Une marée noire sans précédent dévaste le littoral de la Californie

·2 min de lecture

Les habitants des villes d'Huntington Beach et de Newport Beach, au sud de Los Angeles, se sont réveillés le dimanche 3 octobre avec des effluves de pétrole émanant de la plage attenante à leurs municipalités. Les autorités du comté d'Orange, en Californie, se sont rapidement rendus sur place, constatant une marée noire se répandant sur la baie. La veille, des gardes-côtes et des touristes à bord de bateaux avaient observé de nombreuses espèces d'animaux tels que des dauphins et des poissons nager dans de grandes surfaces d'eaux polluées par du pétrole, tandis que plusieurs oiseaux s'échouaient, morts, sur la rive. Une enquête est en cours afin de déterminer l'origine du déversement, qui pourrait être dû à une fuite provenant d'une plateforme pétrolière située à quelques kilomètres des plages.

Poisson nageant sous une tache de pétrole dans la baie d'Huntington Beach. © Gene Blevins, Reuters
Poisson nageant sous une tache de pétrole dans la baie d'Huntington Beach. © Gene Blevins, Reuters

Un impact écologique majeur

Cette marée noire est l'une des plus importantes qu'ait connue la Californie du Sud ces dernières années. La quantité de pétrole déversée dans l'océan Pacifique est estimée à 480.000 litres, la tache de pétrole se répandant sur une surface de près de 10 kilomètres de diamètre. La maire d'Huntington Beach, Kim Carr, a pointé un véritable « désastre écologique », tandis que l'État californien a dépêché des unités HazMat sur les plages afin de mettre en place des restrictions d'accès au secteur et de débuter des opérations de nettoyage de la côte.

En parallèle, une barrière flottante de 625 mètres a été déployée, contenant la flaque de pétrole et évitant que la pollution ne s'étende à d'autres plages californiennes. Des équipes de plongeurs ont essayé de trouver la source d'émission du liquide noir, pour déterminer s'il provient effectivement du pipeline et s'il s'en déverse toujours. Les plongeurs devront alors aller jusqu'à 30 mètres de profondeur afin de confirmer l'origine de la catastrophe et de réaliser des procédures de réparation.

Alors que de...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles