Un manuscrit de Napoléon, mis en vente un million d'euros, n'a toujours pas trouvé preneur