Manuela Lopez : "Même si les tournages me manquent, ma santé passe avant, je n’ai pas le choix"

·1 min de lecture

Pour de nombreux téléspectateurs, Manuela Lopez est Marion de Sous le soleil ou Manuela des Mystères de l’amour. Pourtant, après avoir renoué avec la série en 2019, la comédienne vit aujourd’hui loin des tournages. La faute notamment à deux maladies cardiaques : une cardiomyopathie aiguë et un "syndrome du cœur brisé", à cause desquels elle a frôlé la mort. Après avoir également vaincu un cancer de la peau, Manuela Lopez se raconte dans un livre, Tako-Tsubo, tu as brisé mon cœur (éd. Michel Lafon). L’occasion d’évoquer pour Télé-Loisirs son combat au quotidien.

Télé-Loisirs : En 2007, vous appreniez être atteinte d’une cardiopathie génétique, puis dix ans après, d’un syndrome de tako-tsubo, aussi connu comme "syndrome du cœur brisé". Pourquoi, après être restée longtemps discrète, écrire ce livre maintenant ?

Manuela Lopez : J’ai tenu pendant des années un journal de bord de ma maladie. En faire un livre m’a pris du temps, je ne me confie pas facilement. Pas question de m’apitoyer, je voulais partager ce qui me touchait en gardant la bonne humeur qui me caractérise.

Vous évoquez aussi votre enfance, avec des mots très durs pour celui que vous appelez "votre géniteur"…

Je n’ai pas eu de père, il faut le dire comme tel. À la place, j’ai connu la violence durant toute mon enfance. Mais je fais ici un compte-rendu, pas un procès. Quant à ma mère, je ne lui en veux pas, elle a fait ce qu’elle a pu.

Ado, vous quittez votre famille pour vivre seule. Quelles ont été les répercussions (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Exclu. "Je leur interdis de venir le voir..." : pourquoi Jean-Luc Lemoine refuse que ses enfants assistent à son nouveau spectacle
Cristina Cordula, Élodie Frégé, Catherine Ringer… les stars se mobilisent pour la lutte contre le Sida
Laurent Gerra grand amateur de vin : cette limite qu'il s'impose avant de monter sur scène, mais aussi en soirée
Meghan Markle et le prince Harry ont présenté leur fille à la reine Elisabeth II... en visio
Tiziri Digne (Championnes, familles de footballeurs) : "Je voulais défaire les préjugés que l'on a sur les femmes de footballeurs"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles