Manuel Valls quitte la mairie de Barcelone : quel souvenir laisse-t-il derrière lui ?

·1 min de lecture

L’exil espagnol de Manuel Valls touche à sa fin. L’ancien Premier ministre socialiste a annoncé son intention de rendre son poste de conseiller municipal de Barcelone, dans une interview accordée samedi au quotidien espagnol El Mundo. "Je sais que je suis majoritairement Français : dans mes valeurs, dans ma façon de penser et de faire de la politique", a-t-il déclaré, rendant public son désir -à peine voilé- de retrouver la vie politique française. A Barcelone, il laissera cependant un souvenir contrasté, comme a pu le constater le correspondant d’Europe 1.  

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici 

Manuel Valls se dit "fier et heureux" de cette expérience 

En 2019, Manuel Valls avait échoué à conquérir la mairie de Barcelone, n’arrivant qu’en quatrième position du scrutin. L’ancien édile socialiste avait alors apporté un soutien décisif à la maire sortante, Ada Colau (gauche radicale), afin d’éviter la victoire des indépendantistes. Depuis lors, il occupait un mandat de conseiller municipal à Barcelone. Mais ces derniers mois, Manuel Valls ne cachait pas sa volonté de peser dans le débat politique français, à un an de la prochaine présidentielle. 

Joint par Europe 1 lundi matin, Manuel Valls s’est dit "fier et heureux de cette expérience unique" vécue en Espagne. "Je me suis rendu compte ici combien j'étais Français", nous confiait-il récemment. 

>> A LIRE - Manuel Valls : "Je n'ai qu'une patrie, c'est la France !"

"C’est un opportuniste", tacle un an...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles