Manuel Valls sur les excuses de Dieudonné : « Une énième et insupportable manipulation »

© Ludovic Marin/ Pool / AFP

Voici la tribune de Manuel Valls : « Mardi 10 janvier 2023, la nouvelle tombe. Dieudonné fait son mea-culpa, il demande pardon à ses enfants pour son absence, à la communauté juive pour sa « surenchère ». Il voulait faire rire, il a failli à son objectif, il le regrette. Il aspire dorénavant à jouir de ses vieux jours, à « quitter la scène en paix », dans un « respect sincère et réciproque »…

Avec le temps, Monsieur M’bala M’bala aurait-il affiné son art au point d’être enfin à la hauteur du titre d’humoriste qu’on lui prête trop généreusement ? Car oui, j’ai d’abord cru à une blague. Aucun magazine à destination des Français vivant en Israël ne pourrait se faire le relais de tels propos, qui plus est vides de sens et sans le moindre examen de conscience des faits et des discours extrêmement graves qui lui sont reprochés.

"

Comment pouvez-vous croire en la bonne foi d’un individu qui n’a eu de cesse de déverser son venin au cours des dernières décennies ?

"

J’ai repris mon sérieux en constatant que des voix s’élevaient déjà, se disant prêtes à rentrer dans le jeu de cette énième et insupportable manipulation. Certains ont, paraît-il, la nostalgie d’un Dieudonné qui a été un humoriste de talent et dont le duo unique qu’il formait avec Elie Semoun fut drôle, incisif. Ils ont envie de le croire et de passer l’éponge, de retrouver leur « Dieudo » qui s’est égaré quelques temps. Au fond, tout cela n’était pas si grave… Il faudrait lui accorder notre pardon… Il croule en plus sous l...


Lire la suite sur LeJDD