Manu Payet : la raison surprenante pour laquelle sa mère l'avait envoyé dans un pensionnat en Afrique du Sud

© Europe 1

Manu Payet est l'invité d'Europe 1 ce samedi 21 janvier dans l'émission "Il n'y a pas qu'une vie dans la vie", pour présenter son nouveau spectacle "Emmanuel 2". Au micro d'Isabelle Morizet, l'humoriste s'est souvenu du jour où sa mère a décidé de l'envoyer dans un pensionnat en Afrique du Sud car il ne se remettait pas d'un "gros chagrin d'amour".

Manu Payet est de retour sur le devant de la scène. A 47 ans , l'humoriste présente son tout nouveau spectacle Emmanuel 2, au théâtre de l'Oeuvre, à Paris. C'est à cette occasion qu'il s'est confié ce samedi 21 janvier au micro d'Europe 1, dans Il n'y a pas qu'une vie dans la vie.

"Mon premier amour m'a foutu à la poubelle"

Face à Isabelle Morizet, Manu Payet, qui a grandi avec ses parents sur l'île de La Réunion, s'est souvenu d'une drôle d'anecdote. Au lycée, le jeune Manu est tombé fou amoureux d'une fille, qui l'a finalement laissé tomber pour un autre garçon. "J'ai eu un gros chagrin d'amour en seconde", explique Manu Payet.

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"Voilà, mon premier amour a découvert l'existence des terminales et m'a foutu à la poubelle". Son amoureuse l'a quitté pour un certain Franck. "Il avait une moto, il était blond, je ne pouvais pas lutter", plaisante Manu Payet au micro d'Isabelle Morizet.

"Je l'ai pris un peu comme une punition"

A l'époque, il était pourtant inconsolable. Et, il lui était impossible d'oublier son ex-copine qu'il croisait tous les jours en classe. "Ma mère m'a vu avoir tellement de peine qu'elle s'est dit : 'Il faut que je trouve un moyen de sortir Emmanuel de là'", se souvient Manu Payet. C'est en rencontrant la maman d'un adolescent parti étudier dans un pensionnat en Afrique du Sud que la mère de Manu Payet a eu le déclic : il fa...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Manu Payet séparé d'une célèbre actrice : elle a refait sa vie... et lui aussi !