Manu Dibango anime un "Safari Symphonique" pour fêter ses 60 ans de carrière

Annie Yanbekian
Le célèbre saxophoniste présente ce vendredi soir à Saint-Riquier un nouveau spectacle mêlant jazz et musique classique.

La soirée s'annonce effervescente. Pour célébrer soixante années de carrière, Manu Dibango, 85 ans, colosse au dynamisme inoxydable et à la bonhomie inaltérable, a imaginé un voyage musical dans le temps et l'espace, abattant toute frontière et réunissant sur scène son groupe, le Soul Makossa Gang, et une phalange symphonique parisienne, l'Orchestre Lamoureux.

Au menu de cette rencontre initiée par Manu Dibango : un voyage entre l'Afrique et l'Europe, les rythmes de son Cameroun natal et ceux du jazz qui en sont les descendants, une odyssée entre les sons de la forêt équatoriale, du désert, et la musique européenne. Pour Emmanuel "Manu" Dibango, installé en France depuis 1949, cette nouvelle expérience est un jalon de plus dans une carrière internationale foisonnante, consacrée en grande partie à abattre les murs entre les genres musicaux.

Pour le natif de Douala, au Cameroun, artiste multi-instrumentiste, jouer avec un orchestre symphonique n'est pas une nouveauté. Il a déjà eu l'occasion de le faire aux Pays-bas, en Italie, ainsi qu'à Rio avec l'Orchestre symphonique du Brésil pendant les Jeux Olympiques de 2016, mais aussi avec l'Orchestre de Paris lors d'un événement ponctuel avec la mairie de la capitale.

Le "Papy Groove" - c'est l'un de ses surnoms - a entamé le 18 mai au Togo une tournée entre Afrique et Europe. Mais c'est donc dans la Somme, au Festival de Saint-Riquier (à guichets fermés), (...)





Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi