Mantes-la-Jolie: un mois après la mort d'Émilie, son ex-compagnon mis en examen pour meurtre

INFO BFMTV.com - Émilie a été retrouvée morte fin juillet au domicile de son ancien compagnon. La semaine dernière, il a été placé en détention provisoire pour le meurtre de la trentenaire.

L'enquête sur le meurtre d'Émilie avance. Un mois et demi après la découverte de son corps au sous-sol du domicile de son ex-compagnon, ce dernier a finalement été mis en examen pour "meurtre sur conjoint" et placé en détention provisoire en fin de semaine dernière, a appris BFMTV.com auprès du parquet de Versailles.

Le 29 juillet dernier, c'est lui qui avait averti la police du décès de la jeune femme alors que celle-ci était venue récupérer des affaires chez lui, à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines. Ces parents de trois enfants étaient en cours de séparation. L'homme, âgé de 36 ans, avait dans la foulée été placé en garde à vue mais en était ressorti libre.

"Le retour des expertises et des indices graves et concordants nous ont permis d'enclencher des poursuites contre lui", explique le parquet de Versailles.

La cause de la mort reste à déterminer

Pour l'heure, les circonstances de la mort de la victime restent encore à déterminer: "Une autopsie a été réalisée mais elle doit être complétée", indique le parquet.

Selon le collectif Féminicides par compagnons ou ex, Émilie est la 62e victime de meurtre par conjoint en 2022. Une décompte tristement évolutif: à ce jour, l'organisme en dénombre 82.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Féminicide de Mérignac: le policier qui avait pris la plainte de la victime avait été condamné pour violences conjugales