Le « Manta », premier bateau nettoyeur des mers

Par Guillaume Paret
·1 min de lecture
Le « Manta », premier bateau nettoyeur des mers.
Le « Manta », premier bateau nettoyeur des mers.

Chaque minute, 17 tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les océans? soit 9 à 12 millions de tonnes chaque année. À ce rythme, et sans mesure ambitieuse, la quantité de plastique présente dans les mers du globe devrait tripler dans les 20 prochaines années. Si bien que, d'ici à 2050, il y aura plus de déchets plastiques que de poissons dans les océans ! Un constat terrible qu'a pu observer l'aventurier et navigateur aux multiples records Yvan Bourgnon. Un fléau contre lequel il mène désormais une lutte sans merci.

Le déclic ? Il s'est produit pendant un tour du monde en solitaire entre 2013 et 2015. Yvan Bourgnon navigue alors en Asie du Sud-Est, dans des eaux qu'il a déjà sillonnées enfant avec ses parents, 30 ans plus tôt. « J'ai navigué pendant des jours et des semaines dans une mer de plastiques. J'ai pris une grosse claque ! » raconte le navigateur, bouleversé. Un an plus tard seulement, il décide de s'engager dans la lutte contre la pollution plastique et lance l'association The SeaCleaners, basée à La Trinité-sur-Mer (Morbihan), afin de mettre en ?uvre un pôle de compétences dédié à la construction d'un navire pionnier : le Manta, premier bateau nettoyeur des mers, capable de collecter de manière industrielle des déchets plastiques flottants.

Une usine de tri en pleine mer

Fruit de trois années de recherche et de développement, le Manta est un catamaran géant (56,5 m et 1 900 tonnes), le premier bateau-usine capable de collecter, trier manuel [...] Lire la suite