En manque de saisonniers, les stations de ski font des efforts sur les salaires

·1 min de lecture

Stations de ski recherchent personnel. À un mois et demi de l'ouverture de la saison, et alors que le secrétaire d'État Jean-Baptiste Lemoyne a invité vendredi "les Français à réserver" leur séjour à la neige, les stations de sports d'hiver manquent de bras. Et pour cause, la montagne n'attire plus les saisonniers. Que ce soit pour déneiger, conduire des cars, garder les enfants à la crèche ou même être serveur, il y a entre 30% et 40% de postes vacants. Un désamour qui s'explique en partie par les effets de la crise sanitaire.

Des efforts sur les logements et le salaire

Alors pour tenter de convaincre les saisonniers de poser leurs valises quelques mois aux pieds des montagnes, les stations font des efforts en matière de logement et de salaire. "Depuis des années, on explique à tout le monde qu'il faut que les personnes qui viennent travailler soient considérées", explique au micro d'Europe 1 Jean-Luc Boch, président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne. Pour ce faire, le maire de La Plagne Tarentaise avance que les saisonniers doivent avoir "un logement individuel ou collectif qui leur permettent de fonctionner correctement comme ils le font le reste de l'année".

>> LIRE AUSSI - Vacances d'hiver : les professionnels du ski confiants sur la saison à venir

"Il y a des salaires qui ont été revus à la hausse, et on a regardé aussi les horaires de travail, et comment on pouvait simplifier l'intégration des personnels saisonniers au niveau des stat...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles