En manque de résidents, les Ehpad baissent leur prix et réclament la fin des restrictions

·2 min de lecture

En raison de la crise du coronavirus, de nombreux Ehpad connaissent un taux de vacance record. Face à cette situation, pénalisante financièrement, certains établissements n’hésitent pas à casser leur prix. Et les professionnels réclament la fin des restrictions, susceptibles de freiner la volonté des familles.

Il n'y a jamais eu aussi peu de monde dans les Ehpad. Avant la crise du Covid, il fallait passer par des listes d’attente, alors qu’aujourd’hui le taux de vacance est tout simplement record. Une place sur 10 n’est pas occupée, selon l’estimation du Synerpa (le syndicat national des maisons de retraite). La raison est simple : la mortalité en Ehpad liée au Covid a entrainé de nombreux départs, et ils n’ont pas été compensé par des arrivées.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 18 mai

"On est passé de 3.000 euros à 2.500 euros le mois"

Face à cette situation, certains établissements n'hésitent pas à baisser leurs tarifs. Un directeur d'Ehpad le confie : en ce moment, il ne faut pas hésiter à négocier ! Et parfois, ce n'est même pas nécessaire. "J’ai appelé pour prendre des renseignements, et au bout de 10 secondes, on me dit que la chambre, qui était à 100 euros à la base, on pouvait là faire à 80 euros. On est passé de 3.000 euros à 2.500 euros le mois", raconte ainsi Sylvain, qui cherchait un établissement en région parisienne pour sa mère. "J'ai été surpris, parce que je pensais que le prix des chambres était fixé, qu'on ne pouvait pas transiger. Et en fait, sans même négocier, c’est eux qui le propose."

Cela s’explique car si vous avez moins de 95% de taux d'occupation, l'assurance-maladie baisse ses dotations. Du coté des établissements privés, c'est donc indispensable de remplir. Et c'est vraiment sur les dernières places qu'ils devi...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles