Manque de prêtres en Irlande: «Je suis peut-être le dernier de la paroisse»

AP - Niall Carson

Il n'y a plus assez de prêtres en Irlande. Sur plus de 2 100 curés, il en reste seulement 50 âgés de moins de 40 ans. La situation devient de plus en plus urgente, pointe une nouvelle étude de l'association des prêtres irlandais. Selon les projections, il n'y en aura plus en exercice d'ici à vingt ans, si rien n'est fait. Voilà pourquoi les membres du clergé pressent Rome de moderniser l'Église pour attirer plus de jeunes volontaires et remplacer les vieux prêtres fatigués.

Avec notre correspondante à Dublin, Laura Taouchanov

Dans cette église de Dublin, il ne reste plus qu'un prêtre. Marie vient prier ici depuis 50 ans et elle a vu les messes être supprimées peu à peu.

On ne se rendait pas compte de la chance qu'on avait à l'époque. Ça me désespère, les femmes sont les bienvenues pour balayer les sols, mais elles sont toujours exclues de l'Église.

Si cette église est encore ouverte, c'est effectivement grâce à l'aide de ces trois sœurs qui restent en retrait derrière le pupitre du père John Collins.

À 70 ans, il n'a toujours pas de jeune diacre en vue alors qu'il est censé partir en retraite dans cinq ans.

Je suis peut-être le dernier prêtre de la paroisse. Il y a une pression pour que les prêtres continuent. Ça rajoute du stress. Certains de nos prêtres sont en train de tomber malades. Il faut être très fort pour survivre à l'Église catholique aujourd'hui.

Pour survivre, l'Église catholique est obligée d'aller recruter à l'autre bout du monde. Des prêtres nigérians, polonais ou indiens.


Lire la suite sur RFI