En manque de neige, des stations de ski doivent reporter leur ouverture

© xavier FRANCOLON/SIPA

Les températures automnales furent si douces que la neige manque pour l’instant à l’appel dans certains massifs montagneux. Les stations de ski sont censées ouvrir à la fin du mois de novembre, mais certaines d’entre elles situées dans les Pyrénées et les Alpes vont devoir reporter la date. Les exploitants de ces sites ont annoncé la nouvelle ce vendredi, comme le rapporte l’AFP. En Savoie, la station de Val Thorens a décidé de reporter d’une semaine son ouverture, initialement prévue ce samedi.

Pas suffisamment de neige

Dans un communiqué relayé par l’AFP, la station a fait savoir que « l'enneigement en altitude est satisfaisant » à l’heure actuelle, mais qu’il ne « permet pas un retour ski aux pieds en station ». D’autres sites savoyards sont dans la même situation. Le Val d’Isère et Tignes ouvriront le 3 décembre au lieu du 26 novembre. Tignes lancera toutefois une piste de son glacier samedi.

Lire aussi - Comment les stations de ski se préparent à un hiver sous le signe de la sobriété énergétique

Les canons à neige ne pouvaient pas fonctionner en raison des températures particulièrement douces cet automne. Malgré ce retard, le directeur général de Val d'Isère Téléphériques, Olivier Simonin, ne se montre pas inquiet auprès de l’AFP : « Il y avait très peu de neige (mais) elle arrive, ça y est. Le froid aussi, donc pas d’inquiétude. » D’après lui, reporter la date d’ouverture des stations est simplement « une décision de bon sens, de sagesse », dans le but d’offrir « un...


Lire la suite sur LeJDD