"Elle me manque" : Lucie Lucas revient sur le départ de Victoria Abril de la série Clem

·1 min de lecture

C'est reparti pour un tour ! La onzième saison de la série Clem sera diffusée sur TF1 à partir de ce lundi 19 avril. Et s’il y en avait une qui était bien contente d’annoncer la nouvelle à ses fans sur son compte Instagram c’est bien Lucie Lucas.

En effet, la comédienne qui joue Clem depuis 2010 écrivait à l’attention de ses abonnés il y a quelques semaines : "Cette année encore je me suis éclatée ! Que de moments super forts, d'émotions et cette fois-ci aussi de fous rires et de scènes irrésistiblement improbables. Merci à tous ceux qui permettent à cette série d'exister, d'évoluer, de perdurer et de se renouveler constamment."

Des moments pour lesquelles il faudra encore un peu patienter avant de les découvrir sur le petit écran. En attendant, ce samedi 17 avril, Lucie Lucas était invitée au micro de RFM. L’occasion d'évoquer sans langue de bois la nouvelle saison de la série dramatique de la Une.

L'actrice de 35 ans est notamment revenue sur le départ de Victoria Abril, celle qui lui a tout appris. "Victoria pour moi c'est un pilier de la série, elle m'a tout appris, elle m'a appris énormément de choses. J'avais un plaisir immense de travailler avec elle donc elle me manque", a-t-elle avoué en parlant de sa consoeur.

La comédienne voit cependant ce départ comme un renouveau pour la série qui est toujours pleine de rebondissements : "Je pense que son départ permet d'ouvrir de nouvelles histoires. En plus, le personnage de Clem n'était plus systématiquement dans le rôle de la (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTOS Iris Mittenaere en bikini noir : l'ancienne reine de beauté électrise ses fans
Bernard de la Villardière va t-il bientôt arrêter de présenter Enquête Exclusive ? Le nom de son remplaçant déjà trouvé
Faustine Bollaert : pourquoi elle avait peur de son mari Maxime Chattam au début de leur relation
" 6 jours sans oxygène" : Moundir donne de ses nouvelles, ses abonnés l'encouragent
VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : un candidat fan de Nagui se trouve un drôle de point commun avec lui