Le manque de logements, un sujet sensible pour les maires

France 3

Face au manque de logements en France, l'État menace de prendre en main certaines constructions au détriment des maires. De quoi faire gronder certains édiles.
Philippe Pemezec est un maire qui

ne manque pas de projets. En ce moment, il s'occupe de transformer une zone artisanale du Plessis-Robinson. Au total, 4 500 appartements devraient sortir de terre ici. En matière de construction de logement, Mr le maire est un bon élève. En 28 ans de mandat, sa ville a toujours été en chantier. L'une de ses fiertés : un quartier bâti de toutes pièces avec une rivière artificielle.

Mécontentement des maires

Alors quand on lui parle d'une possible prise en main par l'État de certains projets d'urbanismes, il se fâche un peu. "Après guerre, c'était les technocrates qui étaient à la manoeuvre, regardez comment on a fabriqué la ville. On a détruit des pans entiers de nos banlieues, on les a massacrés les banlieues, alors que les maires eux font du travail ciselé", explique Philippe Pemezec à France 3.

Retrouvez cet article sur Francetv info

JO 2024 à Paris : "Cette mise en scène pharaonique ne correspond pas aux besoins des populations"
VIDEO. Code du travail : Marine Le Pen estime que l'exécutif veut créer des "contrats de mercenariat"
"Si Benoît Hamon avait retiré sa candidature, il serait Premier ministre et moi président de la République", estime Jean-Luc Mélenchon
Baisse des APL : le secteur du bâtiment s'inquiète
Taxe d'habitation : qui seront les gagnants de la réforme ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages