Manon Marsault : après une opération de chirurgie ratée, elle prend une décision radicale

·1 min de lecture

Sur les réseaux sociaux, les internautes parlent régulièrement de Manon Marsault et de son addiction au bistouri. La mère de famille est une fidèle adepte de la chirurgie esthétique. Ainsi, ce samedi 24 avril, la femme de Julien Tanti était encore au cœur des conversations après avoir posté un nouveau cliché sur son compte Instagram.

Si elle apparaît sur la photo au bord de la mer, vêtue d'un top à franges, ce sont ses lèvres qui ont attiré l'attention de ses abonnés. "Pourquoi faire autant et vous avez toute la même bouche, pas naturelle", "une ventouse", "Ses lèvres sont trop botoxées", "Les bouches svp faut arrêter par pitié"... pouvait-on lire sous le post.

Les commentaires ont pris une telle ampleur que la principale intéressée a fini par répondre. Ce jeudi 29 avril, l’influenceuse aux millions d'abonnés a choisi le réseau social Snapchat pour parler à cœur ouvert du sujet qui était sur toutes les lèvres. "J'ai une heure à tuer devant moi. Après je vais voir la fille qui m'a fait les lèvres. Vous avez été nombreux à le remarquer, ne vous inquiétez pas, moi aussi je l'ai remarqué", commence-t-elle en mettant les pieds dans le plat.

Et d’ajouter : "J’ai un problème là. J'ai la lèvre qui pend, ça m'a fait une boule, je n'aime pas du tout, donc je vais aller enlever, tout simplement ! Il était temps, ça fait une semaine que je ne supporte plus mes lèvres ! ". Elle a ensuite poussé les confidences un peu plus loin en expliquant que le problème venait d’un reste d’acide hyaluronique… (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Jean-Luc Reichmann : son émouvant hommage à Yves Rénier le jour de ses obsèques
PHOTO Sylvie Ortega énervée contre Loana : pourquoi elle n’a « pas de pitié » pour elle
Eric Zemmour accusé d'agressions sexuelles : de nouveaux témoignages l'accablent
Carla Moreau va-t-elle refaire de la télé-réalité après l'affaire de sorcellerie ? Elle répond enfin
Zac Efron a-t-il vraiment eu recours à la chirurgie esthétique ? Un chirurgien brise le silence