Manoir de Souzy-la-Briche : combien coûte la résidence secondaire des Premiers ministres ?

·1 min de lecture

C'est une résidence dont peu connaissent l'existence. A l'inverse du Fort de Brégançon (Var), demeure d'été des présidents de la République, et de la Lanterne, havre de paix près de Versailles, le manoir de Souzy-la-Briche jouit d'une réputation discrète. Depuis 1972, ce lieu de villégiature, situé dans un paisible village à 40 kilomètres au sud-ouest de Paris, accueille les chefs de l'Etat et les Premiers ministres. Et en près de cinquante ans d'exercice, le refuge des puissants aura accueilli nombres de secrets. En effet, c'est au sein de ce manoir bourgeois datant du XIXème siècle, entouré d'un parc de plus de 360 hectares, que François Mitterrand a notamment pu profiter de sa seconde famille, Anne et Mazarine Pingeot, qu'il rejoignait le temps d'un week-end.

Moins fréquenté sous Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy (qui s'empare à l'époque de la Lanterne et attribue la propriété aux chefs de gouvernement), le château de Souzy-la-Briche a retrouvé de son intérêt au cours des dernières années. Comme le dévoile Le Parisien, Jean Castex ne bouderait pas son plaisir. "Le Premier ministre apprécie le lieu, car c’est calme et verdoyant", commente son entourage auprès de nos confrères, sans en dire beaucoup plus. "Il peut s’extraire du quotidien, parfois lourd et pesant du pouvoir." Reste que la tranquillité du domaine a un coût : 200 000 euros par an pour l'Etat, selon la Cour des comptes.

La propriété, léguée en héritage à la République française en 1972 par le banquier Jean-Jacques (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince Harry mal éduqué ? Ce nouveau pied-de-nez à la famille royale
Le fils du sultan de Brunei est mort : il avait 38 ans
Léa Salamé et Thomas Sotto pris à partie par la la maire de Marseille Michèle Rubirola
Emmanuel Macron, mauvais DRH ? La fille de Marcel Rufo dans la tourmente
PHOTOS - Melania Trump tout sourire au côté de son mari : elle se rattrape !