La mannequin Kelly Hughes montre sa cicatrice de césarienne dans un magazine, une première

Une mère avec une cicatrice de césarienne avec son bébé (image d'illustration). (Photo: AleksandarNakic via Getty Images)
Une mère avec une cicatrice de césarienne avec son bébé (image d'illustration). (Photo: AleksandarNakic via Getty Images)

Une mère avec une cicatrice de césarienne avec son bébé (image d'illustration). (Photo: AleksandarNakic via Getty Images)

CÉSARIENNE - Encore une première pour le magazine américain Sports Illustrated Swimsuit. Après avoir mis en avant pour la première fois une mannequin portant un hijab, puis la première mannequin transgenre, sa 58e édition annuelle consacrée aux maillots de bain affiche pour la première fois un modèle qui dévoile la cicatrice de sa césarienne.

Sur la photo, Kelly Hughes pose au bord d’une plage dans un maillot beige deux pièces. Elle baisse volontairement le bas de son maillot et montre avec un grand sourire la cicatrice d’une dizaine de centimètres de long juste au-dessus de son pelvis.

Sur les réseaux sociaux, Sports Illustrated se dit “fier de collaborer avec (la marque) Frida Mom pour célébrer toutes les mères qui portent une cicatrice de césarienne”. Kelly Hughes “est la première femme à exposer sa cicatrice dans un magazine”, souligne le magazine qui dit vouloir “changer positivement les croyances culturels associés aux corps des femmes, en particulier quand elles deviennent mères”.

Une naissance sur 5 par césarienne en France

Interrogée dans le magazine Glamour, Kelly Hughes explique que cette expérience “était beaucoup plus qu’une séance photo” pour elle. “Il y a un incroyable changement dans notre société aujourd’hui avec l’inclusivité. J’espère donner du pouvoir à d’autres femmes après avoir eu l’opportunité de partager mon histoire”, déclare-t-elle.

Sur son compte Instagram, la mannequin, qui a donné naissance à un fils il y a trois ans, a également posté la photo avec une légende forte: “J’ai souffert du manque de confiance en moi à cause de ma cicatrice, du fait que je suis une mannequin et de mon difficile rétablissement. Mais c’est seulement lorsque j’ai accepté ma cicatrice que j’ai découvert son pouvoir.” Elle a également partagé dans sa story éphémère des témoignages de femmes qui racontent comment elles étaient touchées par son geste.

Les femmes devant subir une césarienne lors de l’accouchement sont nombreuses: elles sont une sur trois aux États-Unis, selon Sports Illustrated. En France, la césarienne concerne environ une naissance sur cinq, d’après le ministère de la Santé.

À voir également aussi sur le Huffpost: Kylie Jenner évoque son post-partum “difficile” dans une vidéo Instagram

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles