Qui manipule qui sur Facebook ? Russie, Ukraine et États-Unis dans le Top 5

·1 min de lecture

Dans un rapport publié le 26 mai, Facebook revient sur les opérations d’influences repérées et arrêtées par la firme californienne entre 2017 et 2020 et dessine le futur de ces campagnes de manipulation, qu'elle estime de plus en plus difficiles à identifier de manière générale.

Les opérations d’influence " continueront tant qu’il y aura un débat public à influencer ", prévient Facebook dans un rapport rendu public ce 26 mai. En 44 pages, le réseau social revient sur les campagnes qui ont été repérées et bloquées par sa plate-forme entre 2017 et 2020.Pour l’entreprise, une opération d’influence se définit comme des " efforts coordonnés pour manipuler ou corrompre le débat public au profit d’intérêts stratégiques ". Sur cette base, les auteurs du rapport énumèrent plus de 150 opérations, d’origine étrangères ou intérieures, qui reposent et ont été repérées car elles avaient mis en place des " réseaux ", dont le comportement " inauthentique " et " coordonné " les aurait trahis.Ces données laissées en libre accès aux utilisateurs du réseau social ne donnent toutefois " pas une vue d’ensemble de toutes les opérations d’influence qui se jouent sur la plate-forme ", rappelle le spécialiste de la désinformation Thomas Huchon. Pour ce journaliste spécialisé, ce rapport est " très intéressant pour ce qu’il dit, mais encore plus pour ce qu’il ne dit pas ". En se focalisant sur les opérations qui reposent sur des comportements " inauthentiques " et " coordonnés ", Facebook ne...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Moins de charia, plus de diplomatie : qu’ont en tête les Émirats arabes unis ?

Ovnis ou drones : que penser des vidéos et témoignages de pilotes qui passionnent les Etats-Unis ?

Boycott des JO d'hiver de Pékin : les États-Unis méritent la médaille d’or de l’hypocrisie

"L'antisionisme, le nouveau combat des 'wokes' aux États-Unis"

États-Unis : controverse autour d’aides réservées aux agriculteurs noirs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles