Dans les manifs anti-passe sanitaire, messages antisémites et soutien à "Cassandre"

·1 min de lecture

Ce samedi encore, les manifestations anti-pass sanitaire ont été émaillées de signes d'antisémitisme. 

Entre slogans provocateurs et comparaisons avec les horreurs nazies, les manifestations anti-pass sanitaire ont été émaillées de signes d'antisémitisme. Amplifiée par la pandémie et les réseaux sociaux, la haine anti-juifs se banalise, alertent associations et spécialistes.

Certains manifestants utilisent une symbolique largement décriée - étoiles jaunes sur la poitrine, dénonciations d’un "pass +nazitaire+”, croix gammée formée par des seringues -, qui relativise la barbarie nazie. Tel le message brandi samedi par une manifestante toulousaine: "Le vaccin sera la solution finale. Bill Gates. Non au pass nazitaire".

Les pancartes antisémites "Qui ?", employées comme un code pour attribuer la responsabilité de la crise sanitaire à la communauté juive, essaiment également dans les cortèges.

C’était le cas samedi à Lille, avec une pancarte "Qui? Satan!!", brandie par un homme portant sur les épaules un drapeau bleu à fleur de lys. Tandis qu'à Toulouse, un manifestant exhibait les messages "Qui?" - avec les visages de Jacques Attali et de Claude Posternak, communicant et membre du bureau politique de LREM - et "Cassandre a raison".

Une référence à Cassandre Fristot, enseignante et ex-membre du Front national, qui sera jugée le 8 septembre pour avoir brandi une pancarte antisémite à Metz début août, énumérant plusieurs personnalités juives autour de la question "mais qui ?".

Une accumulation de signaux alarmants, selon les associations antiracistes, pour lesquelles un palier a été franchi lors de cette mobilisation.

"Ce qui me frappe, c’est le caractère récurrent et assumé des choses. Pendant le mouvement des +gilets jaunes+, l’antisémitisme s’exprimait plutôt à la marge des manifestations, par des dégradations", observe le(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles