Manifestations de soutien à Navalny : "Le pouvoir tient, mais il tient par la peur", affirme une spécialiste de la Russie

franceinfo
·1 min de lecture

"Le pouvoir tient, mais il tient par la peur", a estimé ce dimanche sur franceinfo Cécile Vaissié, professeure en études russes soviétiques, et post-soviétiques à l'université Rennes 2, alors que de nouvelles manifestations ont lieu pour réclamer la libération de l'opposant Alexeï Navalny.

Selon les ONG, 250 arrestations ont eu lieu à Moscou, plus de 3 800 au total dans tout le pays, parmi lesquelles l'épouse d'Alexeï Navalny.

Selon Cécile Vaissié, "les gens ne sortent pas pour défendre Navalny, mais ils sortent parce qu'ils en ont assez de cette corruption". "Un des slogans qu'on a le plus entendu, c'est Poutine est un voleur", a-t-elle ajouté.

franceinfo : Cette manifestation est-elle dirigée contre Vladimir Poutine ou pour soutenir Alexeï Navalny ?

Cécile Vaissié : Globalement, ce n'est pas un soutien à Navalny. Les gens le disent quand ils sont interrogés par les médias russes. Un des slogans qu'on a le plus entendu, c'est "Poutine est un voleur". Donc les gens sont sortis parce qu'ils en ont assez de cette corruption absolument énorme au plus haut niveau de l'Etat. Cette corruption a été effectivement montrée par Navalny et a été montrée par d'autres et dont chaque citoyen russe voit un certain nombre d'éléments à son niveau dans le quotidien. C'est ça qui les a fait sortir, plus le fait qu'ils sont indignés par (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi