Manifestations en Russie : quelle est la portée du mouvement en faveur de Navalny ?

·1 min de lecture

Les temps sont troubles dans la Russie de Vladimir Poutine : le système répressif est défié par Alexeï Navalny, un opposant d'une audace folle, à coups de révélations et de dénonciations sur les réseaux sociaux. L'activiste et ses partisans ont lancé de nouveaux appels à manifester dimanche, malgré les arrestations de masse du week-end dernier et le maintien en détention de Navalny et de ses proches. Sur Europe 1, vendredi midi, le journaliste Benoît Vitkine, correspondant du Monde en Russie, analyse la portée et les limites de ce mouvement social.

Une mobilisation "pas complètement inédite"

Pour se figurer l'importance de la contestation actuelle, "il y a un signe qui ne trompe pas", observe Benoît Vitkine. "C'est de voir Vladimir Poutine commenter en permanence les faits et gestes d'Alexeï Navalny. Quand il était encore à Berlin, quelques mois après son empoisonnement, Alexeï Navalny a commencé à documenter lui-même cet empoisonnement et à désigner le FSB comme responsable. Navalny, ensuite, est revenu en Russie avec dans ses bagages cette vidéo explosive sur le palais de Poutine (une maison extrêmement luxueuse que détiendrait le président russe sur les bords de la mer Noire, ndlr). Par deux fois, Poutine a dû démentir. Il a toujours pris soin de ne jamais nommer cet adversaire et voilà qu'aujourd'hui, il se retrouve en permanence à devoir donner son avis ou se justifier d'accusations venant de lui."

" Il y a encore une grande partie des Russes qui soit font confiance à Vl...


Lire la suite sur Europe1