Manifestations pro-Navalny : plus de 5 000 interpellations en Russie

Source AFP
·1 min de lecture
Ces nouvelles manifestations se déroulent avec pour toile de fond la comparution d'Alexeï Navalny devant des juges, prévue la semaine prochaine.
Ces nouvelles manifestations se déroulent avec pour toile de fond la comparution d'Alexeï Navalny devant des juges, prévue la semaine prochaine.

La police russe a procédé dimanche 31 janvier à plus de 5 000 arrestations et a bloqué le centre de plusieurs villes, dont la capitale, lors de nouvelles manifestations à travers le pays pour exiger la libération de l'opposant Alexeï Navalny. Recouvert par une fine couche de neige, le centre de Moscou a pris à certains endroits des allures de citadelle assiégée : des dizaines de policiers antiémeutes ont été déployés, boucliers et matraques en évidence. Fait rare, plusieurs rues et des stations de métro de la capitale ont été totalement fermées, poussant les protestataires à changer au dernier moment le lieu du rassemblement, diffusé sur les réseaux sociaux.

En début d'après-midi, quelques milliers de personnes se dirigeaient vers le parc Sokolniki sous les klaxons de soutien d'automobilistes, a constaté un journaliste de l'Agence France-Presse. La femme d'Alexeï Navalny, Ioulia Navalnaïa, a elle été interpellée par la police alors qu'elle était venue prendre part au rassemblement, avant d'être relâchée quelques heures plus tard. D'après l'organisation OVD-Info, spécialisée dans le suivi des manifestations, au moins 5 289 personnes ont été interpellées dans 88 villes, mais principalement à Moscou (1 712) et Saint-Pétersbourg (1 164). Un chiffre record « dans l'histoire de la Russie moderne », note-t-elle.

« Poutine, c'est le mal »

Ces rassemblements font suite à une première journée de mobilisation samedi dernier qui a réuni des dizaines de milliers de protes [...] Lire la suite