Manifestations en France contre l'élargissement du pass sanitaire

·2 min de lecture
MANIFESTATIONS EN FRANCE CONTRE L'ÉLARGISSEMENT DU PASS SANITAIRE

PARIS (Reuters) - Les forces de l'ordre ont été mobilisées par dizaines mercredi, jour de fête nationale en France, pour disperser des manifestations dans le centre de Paris dénonçant l'obligation de disposer d'un pass sanitaire pour entrer dans les bars, restaurants et cinémas du pays à compter du mois prochain.

Des manifestations ont aussi eu lieu dans d'autres villes du pays, dont Nantes, Marseille et Montpellier.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé lundi soir une série de mesures destinée à lutter contre la crise sanitaire du coronavirus sur fond de menace du variant Delta. Parmi elles, l'obligation de vaccination pour le personnel soignant et l'élargissement du pass sanitaire à de nombreux événements et lieux publics.

Alors que ces mesures sont parmi les plus strictes décidées en Europe pour faire face à la hausse des nouvelles contaminations au coronavirus provoquée par le variant Delta, recensé en premier lieu en Inde, des membres du gouvernement ont défendu cette semaine la méthode forte dévoilée par Emmanuel Macron.

La police a été déployée sur un boulevard du centre de Paris après que des groupes de manifestants ont défilé sans l'autorisation préalable des autorités. Certains d'entre eux portaient des badges sur lesquels était écrit "Non au pass sanitaire".

Parmi les détracteurs du projet du chef de l'Etat, des voix se sont élevées pour dénoncer des atteintes aux libertés individuelles et une discrimination envers ceux refusant de recevoir un vaccin contre le COVID-19.

"C'est totalement arbitraire et complètement antidémocratique", a déclaré l'un des manifestants, se présentant comme Jean-Louis.

Emmanuel Macron considère que la vaccination est le meilleur moyen pour permettre à la France de revenir à la vie normale et encourage la population à se faire vacciner.

D'après BFMTV, le projet de loi sanitaire du gouvernement propose aussi d'imposer une période d'isolement de dix jours pour toute personne dépistée positive au COVID-19. Les services de Matignon n'ont pas répondu à une demande de commentaire sur le sujet.

(Reportage Christian Lowe, régidé par Richard Lough; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles