Manifestations contre la politique «zéro Covid» en Chine : les autorités de plus en plus nerveuses

© HECTOR RETAMAL / AFP
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La Chine n'est plus qu'une cocotte minute sous pression. Dans le pays, d’impressionnants déploiements de police ont lieu un peu partout pour tenter de mettre un terme aux manifestations qui durent déjà depuis plusieurs jours contre la politique zéro Covid de Xi Jinping et les mesures de confinements liés au Covid-19. Ce week-end, les Chinois étaient dans la rue, et certains demandaient même la démission du président .

>> LIRE AUSSI - TÉMOIGNAGE - Chine : «Ces confinements interminables sont difficiles à vivre», raconte notre correspondant

Des renforts de police impressionnants

Des policiers déployés à tous les carrefours pour empêcher la foule de rejoindre les lieux des manifestations, des contrôles d’identité avec ordre d’effacer toutes les vidéos des téléphones portables... Ce qui ne plaît pas à ces deux jeunes femmes qui tentent de s’y opposer mais doivent finalement s’exécuter. "Arrêtez de filmer !" lance un policier. "Mais pourquoi ? Pourquoi ?" répond la jeune femme.

À Shanghai comme à Pékin, Hangzhou, Canton ou Wuhan, des renforts de police impressionnants ont été déployés pour empêcher toute nouvelle manifestation de ces milliers de jeunes qui appellent à la levée des confinements et à plus de démocratie.

Le gouvernement chinois ne compte pas revenir sur sa politique "zéro Covid"

Plusieurs étudiants ont été arrêtés et la seule réponse pour l’instant du gouvernement est celle de Zhao Lijian porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères : &qu...


Lire la suite sur Europe1