Manifestations contre le pass sanitaire : "On a pris les Français pour des enfants"

·2 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Des milliers de Français manifestent ce samedi un peu partout en France contre le vaccin et le pass sanitaire. Pour le psychiatre et psychanalyste Serge Hefez, invité d'Europe Midi, à la différence du début de l'épidémie, des oppositions et des divisions sont en train de naître au sein de la population, liées pour certaines à des maladresses de l'exécutif.

Des milliers de manifestants se sont réunis pour protester ce samedi un peu partout en France contre les mesures sanitaires visant à endiguer la reprise de l'épidémie de Covid-19 due au virulent variant Delta. Des crispations notamment liées à la mise en place du pass sanitaire. "Liberté, Liberté" ou encore "Macron, ton pass, on n'en veut pas", pouvait-on entendre dans les cortèges. Pour Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste invité d'Europe Midi, qui avait alerté quant à une troisième vague psychiatrique, une fracture sociale pourrait bien être en train de se créer.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

"Beaucoup d'hostilité"

Pour le spécialiste, le risque est en effet d'aller vers une division entre les Français. "Ce que nous a appris cette épidémie, c'est que pour réagir, il faut que le tissu social tienne le coup, qu'on se sente relié les uns aux autres et qu'on adhère ensemble à ce qui nous est proposé. On l'a vu lors du premier confinement, il s'est passé quelque chose d'assez extraordinaire puisqu'il y a eu une adhésion massive à des règles qui étaient pourtant extrêmement difficiles et coercitives. C'était la première fois que l'on était obligé de rester chez nous. Et pourtant, on s'y est affilié parce qu'on se sentait tous un peu pris dans la même galère", a-t-il constaté.

Mais passé cette cohésion entre les Français, les oppositions se font désormais sentir autour du pass sanitaire. "Il y a des gens pour, des gens contre. Et ça crée effective...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles