Manifestations au Kenya: la demi-soeur de Barack Obama reçoit du gaz lacrymogène en pleine interview

Lors d'une manifestation antigouvernementale organisée à Nairobi au Kenya, ce mardi 25 juin, Auma Obama, la demi-soeur de l'ancien président américain Barack Obama, a reçu du gaz lacrymogène, interrompant une interview accordée à la chaîne américaine CNN.

Depuis plus d'une semaine, le Kenya est en proie à des manifestations après l'annonce du projet de budget 2024-2025. Il prévoit l'instauration de nouvelles taxes décriées. La jeunesse, fortement mobilisée autour d'un mouvement baptisé "Occupy Parliament" ("Occuper le Parlement"), exige le retrait pur et simple de ce nouveau projet de loi de finances du gouvernement du président William Ruto.

"Je ne vois même plus"

Dans une vidéo publiée sur Facebook, on aperçoit la femme répondre aux questions du journaliste de CNN avant de se mettre à tousser, dérangée par le gaz lacrymogène environnant. "Les jeunes Kényans manifestent pour leurs droits. Ils manifestent avec des drapeaux et des banderoles", a déclaré Auma Obama.

"Je ne vois même plus. Ils sont aspergés de gaz lacrymogène", a-t-elle alerté, avant de s'accroupir au sol.

Ce mardi, troisième journée de mobilisation antigouvernementale menée par la jeunesse, a été rythmée par des heurts après que des manifestants aient progressé dans une zone abritant plusieurs bâtiments officiels tels que le Parlement, la Cour Suprême ou encore mairie de Nairobi.

Les manifestants ont ensuite forcé les barrages de la police pour pénétrer dans l'enceinte où les députés venaient d'approuver les amendements au texte, qui doit être voté d'ici le 30 juin. Les autorités font état à l'heure actuelle d'un mort.

Article original publié sur BFMTV.com