Manifestations au Kazakhstan, : répression sanglante de la part du régime épaulé par la Russie

Le président du Kazakhstan Kassim-Jomart Tokaïev a annoncé vendredi 7 décembre que les forces de l'ordre étaient autorisées à ouvrir le feu sans sommation contre les "terroristes", qui doivent être "anéantis", alors que le pays est secoué par de vastes manifestations. Les précisions du correspondant de France 24 dans la région, Régis Gente.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles