Manifestations au Brésil contre la gestion de la crise du coronavirus par Bolsonaro

·1 min de lecture
MANIFESTATIONS AU BRÉSIL CONTRE LA GESTION DE LA CRISE DU CORONAVIRUS PAR BOLSONARO

RIO DE JANEIRO/BRASILIA (Reuters) - Les Brésiliens ont manifesté samedi, dans au moins 16 villes du pays, contre la gestion de la pandémie de coronavirus par président Jair Bolsonaro, brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Dehors Bolsonaro" ou "Impeachment now."

La popularité de Jair Bolsonaro a chuté pendant la crise du coronavirus, qui a fait plus de 460.000 morts au Brésil, le leader d'extrême droite ayant minimisé sa gravité, rejeté le port du masque et mis en doute l'importance des vaccins.

Organisées par des partis politiques de gauche, des syndicats et des associations d'étudiants, les manifestations de samedi dans la capitale Brasilia et à Rio de Janeiro ont été pacifiques, mais dans la ville de Recife, au nord-est du pays, la police a lancé des gaz lacrymogènes et tiré des balles en caoutchouc.

À Sao Paulo, la plus grande ville du Brésil, des milliers de personnes portant des masques ont bloqué l'une des avenues de la ville. Un grand ballon représentait Jair Bolsonaro en vampire.

Certaines manifestations, comme celle de Rio, comportaient des images de l'ancien président de gauche Luis Inacio Lula da Silva portant l'écharpe présidentielle

(Rodrigo Viga Gaier, Sergio Queiroz, Ueslei Marcelino et Paula Laier; version française Camille Raynaud)