Manifestations anti-françaises au Pakistan

par Asif Shahzad et Mubasher Bukhari
·1 min de lecture
MANIFESTATIONS ANTI-FRANÇAISES AU PAKISTAN

par Asif Shahzad et Mubasher Bukhari

ISLAMABAD (Reuters) - Des milliers de pakistanais ont défié la police mardi, pour la deuxième journée consécutive, afin de protester contre l'arrestation du chef d'un parti islamiste radical, à la veille de nouveaux rassemblements dénonçant les caricatures françaises représentant le prophète Mahomet, selon des autorités locale.

La police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, a déclaré à Reuters un fonctionnaire du gouvernement, ajoutant qu'ils refusaient de partir tant que Saad Rizvi, le chef du groupe extrémiste Tehrik-i-Labaik Pakistan (TLP), arrêté lundi, n'était pas libéré.

Des vidéos montrent des manifestants frappant et traînant des policiers et des passants au sol, ce que le conseiller du gouvernement, Hafiz Tahir Ashrafi, a dénoncé.

En novembre, le mouvement islamiste Tehrik-i-Labaik avait lancé des manifestations contre la publication en France des caricatures de Mahomet, avant que le gouvernement ne lui donne gain de cause en approuvant le boycott des produits français.

L'accord a été révisé au début de l'année afin de prolonger la date pour l'adoption d'une résolution au Parlement visant à expulser l'ambassadeur de France au Pakistan, jusqu'au 20 avril, date à laquelle le groupe avait prévu d'organiser des rassemblements dans tout le pays.

La police a arrêté Saad Rizvi avant les manifestations.

(Asif Shahzad à Islamabad et Mubasher Bukhari àLahore, avec Umar Farooq à Islamabad et GulYousafzai à Quetta, version française Kate Entringer)